6.6.07

Bûcherons au chômage...

Connaissez-vous cette machine qui, actionnée par une seule personne, peut faire le travail de 8 hommes réunis ?

Pendant que l'arbre est enserré dans une espèce de grosse machoire, une lame vient le couper à la base. Il est ensuite tourné à l'horizontale où d'autres lames viennent l'ébrancher et le découper en tronçons de la longueur souhaitée.
La même personne n'a plus qu'à l'entasser toujours à l'aide de ce robot "magique"....
Beaucoup de sueur et d'accidents épargnés mais aussi suppression de gagne-pain.




Bonne journée à vous tous.

18 commentaires:

marie.l a dit…

comme souvent et dans bien d'autres professions ! je ne connaissais pas, encore un billet intéressant ! merci Tanette et belle journée !

bricol-girl a dit…

Cette machine a eu beaucoup à faire aprés la tempète de 99. Bonne journée.

francoise oleron a dit…

Dans beaucoup de métiers, c'est comme ça, la main de l'homme, remplacée par la machine

Bisous
Françoise

brigetoun a dit…

bon le "comme partout" a déjà été dit. Reste que devant les billes de bois je rentre en transe

FD a dit…

Franchement elle est beaucoup moins sexy qu'un bucheron en plein labeur...

Platon a dit…

On n'arrête pas le progrés!

heure-bleue a dit…

Au Père Lachaise, les hommes abattent toujours les arbres malades, c'est important, c'est un lieu touristique et un havre de paix dans Paris. C'est bien la preuve que rien de remplace l'homme...

micheline84 a dit…

depuis la roue les hommes ont toujours cherché de soulager leur peine , ce serait encore très bien ainsi si.......

Kri a dit…

...:-( et démollition des maisons du Petit Peuple

Fauvette a dit…

J'ignorais son existence, et cela m'impressionne !

Muse a dit…

un vrai monstre aux mâchoires d'acier qui ne se contente donc pas des seuls arbres....
Douce journée Tanette

marie a dit…

Cette robotisation qui remplace l'homme... Si au moins on multipliait d'autres emplois par ailleurs, de service par exemple.
En tout cas, en ville, pour arracher des arbres, ils utilisent les pelleteuses. Et c'est pas beau à voir, un massacre.

aben a dit…

Quand j'étais gosse, un grand frère m'emmenait avec lui le jeudi faire son bois de chauffage en forêt. J'en garde un souvenir de sardines cuites sous la cendre avec les pommes de terre...
Je maniais la serpe et lui la hache et la scie. C'était physiquement plus dur qu'aujourd'hui, ça demandait aussi plus de temps pour faire un stère.
J'ai quand même l'idée qu'on prenait plus le temps devivre que tout ce monde qui n'arrête pas de courrir malgré les grandes vacances, le chômage et les trente cinq heures...
Bon, c'est juste pour dire, je sais bien que le progrès n'a pas de marche arrière

paola a dit…

Ton post est interessant. Malheureusement c'est de plus en plus une réalité dans beaucoup trop de domaines !!!

cristina a dit…

Les temps changent...dommage!

maminabelle a dit…

Dommage, c'est un métier dur certes, mais qui faisait sans doute vivre plusieurs familles ! Bonne soirée Tanette.

magali a dit…

impressionnant cette machine, dommage que la technologie remplace souvent la main de l'homme..mais nous sommes toujours à la recherche de plus de rentabilité..;

Phélycitée a dit…

Je l'ai vue à l'oeuvre, elle est impressionnante.