13.11.06

Le pressentiment



J. P. Darroussin adapte pour son premier film un roman d’Emmanuel Bove dont il est l’acteur principal : l’ex avocat Benesteau.

Qu’est-ce qui fait courir le monde ? L’argent, l’appât du gain, le désir de possession.

Plus pour Benesteau, car il ne veut plus de cette vie là. Il donne tout, se fait arnaquer avec indifférence. Si certaines scènes peuvent paraître un peu longues, s’il n’y a pas beaucoup d’action, c’est pour mieux insister sur le détail et faire ressortir l’atmosphère du film.
Darroussin touche. Je n’ai pu m’empêcher de me demander (comme si je me posais la question pour la première fois) à quoi sert de se donner du mal pour thésauriser, avoir des privilèges, une classe sociale….si c’est seulement pour « avoir » et « paraître » ?
Benesteau n’a-t-il pas raison ? Cependant on ne peut tout rayer d’un coup. Etait-il heureux ensuite ? La fin ne m’a pas permis d’y croire !

Avez-vous vu le film, qu’en avez-vous pensé ?

13 commentaires:

brigetoun a dit…

bien sur que Benesteau a raison - sauf que ce n'est pas si simple
Enfin je parles sans avoir vu le film - que j'ai envie de voir (ni lire ce livre de Boves)

Kri a dit…

Je ne pourrai rien t'en dire car je ne l'ai pas vu!
Bonne semaine

Anonyme a dit…

et si c'était la peur de manquer qu'ont pu avoir certaines personnes après la guerre???

FD a dit…

Pas vu le film mais ça donne envie. Ce qui fait courir le monde ne change pas... thesauriser, la course au paraitre... vaines futilités, au fond, qui servent à masquer l'essentiel.

cristina a dit…

Je n'ai pas vu le film, mais dès que possible j'irai le découvrir.
Bonne journée, bisous.

platon a dit…

Désolé,je n'ai pas vu le film.

aben a dit…

Comme Muse : ma génération a eu ses raisons d'engranger... ça n'était pas l'appât du gain, mais plutôt la crainte du manque de pain...
Thésauriser est autre chose. Certains ont besoin d'"avoir" pour "être", d'autres - peut-être les plus nombreux - c'est seulement pour "paraître".
Ceux-là n'ont pas à faire d'envieux...

bricol-girl a dit…

je n'ai pas vu le film mais je suis fan de Daroussin, engranger n'est pas le but de la vie, mais avoir la possiblité de transmettre même un tout petit peu c'est déjà beaucoup.

Maky a dit…

La thésaurisation actuelle, hormis celle qui conforte ceux qui n'auront jamais rien même avec de l'argent, pourrait être un "rassurant" pour ceux qui se soucient des générations à venir, qui elles...
Bonne journée

céleste a dit…

je n'ai pas vu le film mais j'aime beaucoup Darroussin, qui arrive, enfin à une consécration méritée.

Dans "Un air de famille" je l'avais adoré.

marie.l a dit…

je n'ai jamais compris le "paraître", mais chacun a ses priorités dans la vie... je n'ai pas vu le film, je suis une bien piètre cinéphile !

Fauvette a dit…

Je n'ai pas vu le film, mais comme presque tout tes blogolecteurs j'aime beaucoup JP Darroussin.

Engranger, pour engranger c'est bien stérile non ?

dite a dit…

pas vu le film
mais tous ces commentaires me poussent à aller le voir...