3.11.08

Pigeonnier resplendy

Pourquoi Pigeonnier resplendy ?

Certains d’entre vous m’ont posé la question et pour ceux qui n’ont pas lu mes premiers billets, « Pigeonnier resplendy » était le nom d’un petit terrain que possédait mon père, sur lequel il cultivait quelques ceps de vigne….un terrain caillouteux sur un coteau très ensoleillé, un terrain très difficile d’accès, en petites terrasses desservies par un sentier tortueux, et très pentu …un terrain auquel mon père était très attaché, parce qu’il lui fournissait sa consommation annuelle d’un bon vin gouleyant et fruité mais aussi, peut-être, parce qu’il le ramenait à la terre qu’il avait appris à cultiver tout jeune avec ses parents agriculteurs, et qui (malgré le travail ingrat qu’il lui imposait) lui procurait une impression de détente, le changeait de son travail de maçon (pénible, comme ce travail pouvait l’être il y a une cinquantaine d’années, par son exposition aux intempéries, manque de matériel moderne comme l’on peut en trouver de nos jours…)

« Pigeonnier resplendy » représentait pour mon père l’objectif de sa retraite, il avait concocté de nombreux projets, il voulait aménager le petit cabanon, construire un pigeonnier pour y faire un élevage…petit à petit, il organisait la vie qu’il espérait pour ses vieux jours…, il devait prendre sa retraite à 65 ans, il n’en a pas eu le temps, la vie en a décidé autrement, il est « parti » 3 ans avant de réaliser ses projets…, il y a 34 ans aujourd’hui….

Pour tout ça, et bien que ce terrain ne nous appartienne plus, j’ai eu envie de perpétuer son souvenir, d'adopter son nom, d’y « cultiver » mon blog et y recevoir vos commentaires.

Mon pseudo, vient de la prononciation de mon prénom par mon fils lorsqu’il était petit. J’ai eu envie d’associer ce souvenir à celui de « Pigeonnier resplendy ». Papa n’a pas connu Fred qui n’avait que 2 mois quand il est parti, dommage,... il l’aurait adoré.

40 commentaires:

Anonyme a dit…

voilà une histoire bien émouvante.....et belle.....!!!

bise

ly

brigetoun a dit…

et bellement écrite

Francoise du Var a dit…

Une bien belle histoire très émouvante, d'où ton nom....

Bisous
Françoise

bricol-girl a dit…

Tu sais que j'adore les histoires de famille, la tienne même si elle est triste est bien joli quand même.

micheline a dit…

plus de détails revus avec plaisir..
Tanette...,? Antoinette?

jeanine et rené a dit…

une emouvante histoire, nous comprenons mieux ! bonne semaine Tanette et grosses bises

CATALANE a dit…

Oh, l'histoire de ton papa ressemble étrangement à celle de mon père, hélas lui aussi parti à 57 ans, il y a trente ans maintenant.
Je t'embrasse.

pierre a dit…

Touchante histoire comme une musique de Schubert. Ainsi, les jours passent et la mémoire reste.

asiemutée a dit…

Il en serait certainement très heureux ...
Bonne journée
Amitiés
Domi

Marithé a dit…

C'est très émouvant et je comprends le pourquoi de ton pseudo et c'est un bel hommage à la mémoire de ton père.

bises et bonne journée

jean-pierre a dit…

bonjour Tanette . c'est malheureusemenr le cas dans beaucoup de famille . mon père avait 49 ans et mon frère 57 . pas de retraite là non plus . bonne journée et gros bisous . jean-pierre

heure-bleue a dit…

Quel joli billet, un bel hommage à ton père...

patriarch a dit…

Très belle hommage à ton père. J'étais aussi compagnon, et j'ai commencé dans la pierre de taille.
C'est vrai que c'est un métier pénible alors qu'on faisait tout à la main. Il n'y avait pas de bétonnière, ni de grue, tout se faisait à bras d'homme. Couler une dalle, à l'époque était un travail très ardu. Maintenant, avec le camion -toupie, c'est presque un plaisir.

Bonne journée à toi.

framboise a dit…

Il me semble avoir déjà lu l'histoire du nom de ton blog. Mais comme elle est belle et de circonstance je l'ai relue avec grand plaisir.
Dommage que ton Papa n'ait pas connu ton fils, mais je suis certaine que tu sais très bien faire revivre son souvenir.
Bises

Noisette a dit…

Bonjour
Une belle histoire qui a bien du te toucher quand tu l'as écrit, le temps passe mais les souvenirs restent.
Bonne journée bisous

OLIVIER a dit…

Chère Tanette,
Voilà pourquoi ton Pigeonnieresplendy est si beau ! Parce qu'il est rempli d'amour !
Merci pour cet émouvant moment.
Sans le savoir, ta photo est à l'honneur sur mon blog ! Encore mille mercis pour ta gentillesse !
Je t'embrasse bien fort,
OLIVIER

Cristina a dit…

Bel hommage à ton papa.
Très émouvante ton histoire.
Bonne fin de journée dans le souvenir de ton cher papa.
Bisous.

Anonyme a dit…

c'est très émouvant, la mort d un proche qui à la veille de se vivre sans travail, meurt bien trop vite, avant davoir vécu son rêve...Annick

Sylvain a dit…

Une belle histoire très touchante.
La vie est injuste.
Très bonne soirée Tanette.

Anonyme a dit…

Très touchant.
Et si bien écrite !

Platon

ariaga a dit…

Très réussi ta manière de creuser vers les racines de ton blog et de toi même. J'ai beaucoup apprécié. Le style aussi. Et puis cela me permet de mieux te situer dans le cadre du Laboratoire. Bises.

lili-flore a dit…

en ayant fait cela tu perpétues le souvenir de ton papa qui est parti bien tôt, c'est une belle histoire. Bisous et bonne fin de journée

Le Cheval Endiablé a dit…

Un article émouvant.
Bonne soirée

Muse a dit…

Nous en savons donc un peu plus sur l'origine de ton pseudo et de ton espace... Belle soirée Tanette!

Webradio a dit…

Merci pour l'explication, et cette belle histoire...

Anonyme a dit…

Superbe histoire en mémoire de ton père et qui fait vivre la tienne...
Bise
Maky

Anonyme a dit…

bonne journée....

bise

ly

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bonne journée de mardi

françoise

http://chezrenejeanine.net a dit…

coucou Tanette, impossible d'ouvrir le lien "commentaires" sur tes photos contre-jour, qui sont d'ailleurs très belles, cet endroit nous semble connu ? mais impossible de mettre le nom dessus, bonne journée et grosses bises

PassionNature78 a dit…

Super le diaporama... impossible de mettre un commentaire dessus...
Amitiés...
Bonne journée...

Mon blog Nature
http://passionnature78.canalblog.com/

Notre blog Photos "Arielle & Gilbert"
http://passionphotos78.canalblog.com/

Claudio a dit…

Merci pour ta visite. En effet, "nos maçons" se ressemblent un peu. Ils nous ont laissé de la matière à raconter et des graines à arroser.
Merci pour eux.

Line a dit…

Merci de nous avoir donné ce joli texte à lire aujourd'hui...
Mon papa a eu un peu la même fin que le tien, à quelques mois de sa retraite... et il n'a pas eu le temps de bien connaître mes filles... Te lire m'a fait du bien. Merci !

jackline64 a dit…

Encore une fois je ne peux pas laisser de commentaire sur les images du jour : les contre jour ! Donc j'écris ici ! J'aime beaucoup moi aussi faire ce genre de photo, on a toujours des surprises agréables ou pas ! bisous Tanette et bonne journée

willow a dit…

très touchante ton histoire

Anonyme a dit…

Hommage emouvant ,ma chère Tanette ,quelque chose que l'on ne peut oublier malgré les ans .Très beau souvenir qui reste graver a jamais .Dommage que vous n'ayez pus conserver ce bien .
Mais a ta maniere ce souvenir vit toujours.

Bise

Riton

gazelle a dit…

Merci pour ce beau et affectueux témoignage.
Je t'embrasse.

Minie a dit…

Très bel et émouvant hommage à ton papa qui je suis sûre aurait adoré ce lieu de rencontres que tu as rendues si amicales et chaleureuses. Le nom de ton blog te va si bien. Bises

dite a dit…

quel bel hommage!
bises
je ne suis pas souvent surla toile... mais je pense souvent à ''pigeonnier resplendy''
et je comprends mieux ...

magali a dit…

quelle jolie histoire, je verrai le nom de ton blog différemment maintenant.

Jo-Elle a dit…

En tapant le nom de ton blog dans ma barre de recherche, je tombe sur ce billet de 2008
7 ans déjà; 7 ans de plus... pour tous
Heureuse de lire l'origine de ton choix; c'est une bien, bien belle histoire... un peu triste néanmoins...
Bonne fin de journée