24.2.07

La route du cheveu





Avant que vous ne lisiez la suite, je vous rassure tout de suite, ces coiffures n'ont pas été faites grâce au cheveux ramenés de l'Inde. Ce sont les vrais cheveux de ma fille et leur couleur naturelle.

Avez-vous regardé ce reportage lors de l’émission « Envoyé Spécial » avant-hier ?
En Inde, des fidèles offrent chaque jour leur chevelure à leur Dieu. Pas moins de 700 coiffeurs sont à l’œuvre dans les temples pour raser des milliers de têtes. Cette coutume fait partie des croyances de ces fidèles, qui, par cette offrande, remercient ou implorent leur Dieu. Pourquoi pas ?
Ce qui m’a gênée, choquée, c’est le fossé entre le côté spirituel et le mercantilisme qui s’est développé autour de ces nattes.
Les « charognards » qui emplissent leurs poches avec le « toutbénéf » de leur vente, un véritable commerce. M. Gold et ses enfants, d’origine britannique, ont installé une immense usine en Italie, dans laquelle des tonnes de cheveux sont traitées, transformées et préparées pour être revendues à prix d’or dans 53 pays différents, pour que les stars puissent mettre sur leur tête ces extensions dont elles raffolent.
Toutes les mèches qui arrivent d’Inde sont de couleur noire. On s’est aperçu, sans trouver l’explication, que lors des teintures, certaines parties de certaines mèches ne prennent pas la couleur de la même façon. On n’hésite pas à renvoyer en Inde les mèches rebelles afin de faire oter un à un les cheveux noirs récalcitrants, par des employées payées grassement 30 € par mois. Après plusieurs contrôles les mèches peuvent repartir en Italie pour la vente. Les pèlerins qui ont offert leurs cheveux n’ont pas la moindre idée de ce à quoi ils vont servir.
Jusqu’où ira l’exploitation des uns par les autres par cupidité ?

14 commentaires:

brigetoun a dit…

ça se raproche, autrefois c'était les cheveux des vietnamiennes ou laotiennes, ou des italiennes ! et ma douce mère avait un chignon zvec les miens qu'elle avait fait couper en cherchant à me rendre moins moche (sans réaction à cela please)

platon a dit…

J'ai vu le reportage et j'approuve ton commentaire.

Well a dit…

J'ai visité aussi une de ces usines à cheveux à Bali au début des années 90. Un commerce, certes, mais encore assez "naturel". Par rapport à toutes ces teintures industrielles parfois cancérigènes (la commission européenne en a interdit déjà plus d'une vingtaine)

Chauve qui peut ! Mais c'est bientôt le printemps et courons le cheveu au vent ehhe

FD a dit…

Pas vu le reportage mais sur le principe, qu'on fasse commerce d'une partie du corps humain me met mal à l'aise... si un jour je devais porter une perruque pour une raison X ou Y j'aurais du mal ,trop de mal à porter de vrais cheveux "humains". Idem pour le commerce du "don" du sang. Mais d'un autre coté, peut-on blâmer des gens dans la misère à qui on offre 3 sous plutôt facilement ? Vaut peut être mieux vendre ses cheveux que se prostituer... et au final, ça n'est pas celle qui vend son corps qui est à blâmer... je suis très peu ouverte d'esprit sur le sujet, désolée mais si personne n'achetait ,personne ne vendrait...

mab a dit…

Oui j'ai vu et j'ai été choquée moi aussi. beaux cheveux ta fille!

Fauvette a dit…

Oui j'ai regardé le reportage d'Envoyé spécial, et j'ai la même réaction énervée que toi. Et ces nanas qui vont se faire poser des cheveux m'agacent.

horti a dit…

une bonne soirée par chez toi tanette

Brie a dit…

Je suis d'accord avec fd. Ces commerces me rendent malades d'un côté mais d'un autre, il y a aussi ces pauvres gens qui vendent leur sang où leurs cheveux pour se nourrir - nourrir étant un bien grand mot. Evidemment, il ne s'agit pas là de ceux qui vendent un organe. Là,c'est inadmissible. Je crois qu'il faut faire la part des choses.
Ceci dit, ta fille a vraiment de très beaux cheveux..ha, moi avec mes cheveux fins comme des sphagghettis chinois, je reste baba (sourire !)...
Bonne soirée à toi et ta p'tite famille !

mamabéné a dit…

Je n'ai pas vu ce reportage ,mais j'en ai vu un similaire il y a quelques mois ,je trouve désolant ce pouvoir de l'argent et le sans gêne de ceux qui profitent des malheureux !!La faim pousse à bien des malheurs..

cristina a dit…

Pas vu le reportage.
Ta fille à des cheveux superbes!
Bon dimanche.

mamita a dit…

Oui j'ai vu c'est triste Amitiés bon dimanche

maminabelle a dit…

Ca ne s'arrête malheureusement pas aux cheveux ... et c'est bien affreux ! Ceci dit les indiennes ont des cheveux magnifiques

framboise a dit…

Je n'ai pas vu ce reportage, mais je n'en pense pas moins...

Par contre j'aimerais savoir me faire une belle tresse comme celle de ta fille, j'ai essayé mais seule à part de faire une trese simple qui par de la nuque c'est dur!!!
Bises

Riton a dit…

Oui j'ai vu ce reportage .Désolant de voir ces images .
Mais malheureusement il n'y a pas que les cheveux .

Allez bonne journée