21.10.06

Courses et souvenirs...

A tous ceux qui rêvent d'îles, de beaux paysages, je vous invite à vous rendre chez Valéria ou Alamandre, (voir mes liens) elle publie sous ces deux noms : dépaysement et visite assurée de la Martinique.


Pour ma part, je voulais vous parler de ma semaine ordinaire, comme celle que peut vivre chacun d'entre vous avec son lot de problèmes, de joies ou de souvenirs :



Une séance d’anti-gymnastique (Méthode de libération des cuirasses) mardi qui m’a révélé des douleurs inconnues jusqu’ici, et qui durent encore (au début, il paraît que c’est normal : un cap à passer, avant de ressentir un bien-être)

Course de RDV pour V. ? en RDV pour l’oncle ? qui va subir une intervention chirurgicale dans un mois.

Aller acheter des marrons (dans mon village natal) chez notre fournisseur depuis bien longtemps.
Profiter de l’occasion pour revoir le quartier où j’ai passé mon adolescence : voir la maison (que mon père avait réparée lui-même) habitée par des inconnus. Les maisons voisines dont les occupants nous ont quittés, sont fermées et délabrées.
Imaginer la vie là, il y a 40 ans et +, revoir les visages connus et aimés.
Là, à ce croisement, je venais attendre mon père quand il arrivait de son travail, fatigué, les habits pleins de poussière, son visage s’éclairait dès qu’il me voyait courir vers lui.
Ici, ma mère prenait le bus qui l’amenait au village voisin où elle passait la journée dans l’atelier de textile qui l’employait et d’où elle ne revenait qu’à la tombée de la nuit.
Dans cette maison habitait telle personne toujours souriante, dans celle-ci une amie… Je revois les attitudes de chacun, je suis là, seul témoin (pour combien de temps) de ces années où j’étais encore insouciante et heureuse parmi les êtres qui ne sont plus…
Le quartier sans vie me paraît bien hostile….
Ainsi va la vie !

Retour : il faut penser à faire la confiture de marrons !

Laver, repasser, cuisiner, nettoyer….paisible, la retraite !!!

J’ai envie de retourner sur la péniche, au calme, au fil de l’eau….

Et pour clôturer la semaine, vu au cinéma : « Je vais bien, ne t’en fais pas . », un film, certes loin d’être drôle mais très fort, où il est question de secret de famille..

Pour finir sur une note gaie : rêvons en rose et passez et un bon week-end.





13 commentaires:

bricol-girl a dit…

Parcourir les rues de son enfance est toujours un peu déstabilisant, ce qui nous semblait gigantesque paraît bien petit et étriqué .
bonne journée, la purée de marron j'adore...

brigetoun a dit…

très jolie la mosaïque - le quartier n'avait pas trop changé ? dernièrement à Toulon je ne reconnaissais plus les rues et ma "cité" avant l'heure était noyée au milieu d'immeibles modernes et rattrapées par la densification
admirative devant ton activité

platon a dit…

On me dit toujours qu'il ne faut retenir que le positif.Plus facile à dire qu'à faire.
Les fleurs sont belles ainsi que les paysages de ta correspondante et ça c'est du positif.
Moi aussi ,la purée de marron,j'adore,mais gare aux kilos!
Bon week-end à tous.

ilébomonfilou a dit…

Aucun rapport avec le sujet du jour. Je voulais juste dire que j'ai mangé le cassoulet de Tanette et que même elle m'en a filé dans dans un bocal ( que mon épouse a englouti). Tant pis si cette nouvelle sape le moral de quelques jaloux, mais quitte à gacher leur week-end, j'irai plus loin en précisant que je me suis régalé.
Brigetoun, malgré tous mes efforts, Tanette a refusé de t'envoyer son plat en terre.

ilébomonfilou a dit…

Petit commentaire sur le sujet du jour:
Merci Tanette d'avoir enfin acceptée de faire de la confiture de marron.
En Effet c'était pas gagné! Je suis allé jusqu'à supplier, presqu'à genou, moi...! Alors qu'une des mes raisons de vivre est de rester digne devant Tanette!
Cela c'est passé après le cassoulet (oui je sais que ça fait mal à certain d'en reparler). Tanette apporte en guise de dessert un pot de confiture de marron.
"Profitez-en, dit-elle, c'est le dernier, je n'en fais plus"
Horreur et désespoir! Comment pouvait -elle me faire ça après tant de compliments sur son cassoulet (sans doute la négociation du plat pour Brigetoun qui l'a épuisé).
Ou avait-elle choisi son moment pour dévoiler sa macabre intention? C'est vrai, après un cassoulet, l'estomac bien tassé, sa décision devrait être acceptée sans problème.
Hélas Tanette, je n'ai pu me résoudre. D'une voix tremblante et essayant de contenir mon émotion, je lui dis:
"C'est pas possible... mais pourquoi...?
- Regarde, répond-elle, Ce pot date de 2004 et personne ne l'a touché!"
HAHAHAHAHAHAAAAAA!!!!!! COMMENT AS-TU PEUX ME CACHER CE POT DEPUIS 2004? Tout ce temps passé chez toi avec un pot de confiture de marron en train de périr!!!
Devant tant d'émoi, je suis heureux de ce revirement de situation.
Merci Tanette pour cet effort et Merci de penser à me donner la clef du placard où tu rangeras les pots.
(Cela ne dispense pas Mme Socrate de faire de même)

jupiter a dit…

bonjour tanette,

revoir son ancienne maison, tous ces lieux chargées d'immenses souvenirs , cela doit laisser des cicatrices et beaucoup de nostalgies.
j'espère que tu nous donneras la recette de la confiture de marrons
bizz

Olivier a dit…

Très touchant ta note ! beau et simple comme tes magnifiques fleurs !
Bon week-end !
Bises,
OLIVIER

me Socrate a dit…

D'accord Ilebomonfilou pour te faire la confiture de marron mais j'attends les marrons
Bisous à tous

aben a dit…

J'habite toujours le village où je suis né... Des maisons aussi disparaissent, d'autres plus actuelles se construisent.
De la génération d'avant la mienne il ne reste plus guère de gens valides, et même d'invalides.
De la mienne déjà, il en manque, qui sont partis, ailleurs ou "au-delà".
Beaucoup de jeunes, qui ne me connaissent pas. Je dois être le vieux monsieur du coin de la rue qui mêne à leur école.
La vie continue.
Encore une très jolie mosaïque que tu nous offre.
J'aime bien aussi celle de mon village que je regarde vivre depuis mon coin de rue

Anonyme a dit…

tu es une mémoire qu'il faut transmettre...belle mosaïque...mes essais plus tard, j'ai desproblèmes de sons que j'essaye de gérer au mieux mais pas facile...

parisgotte a dit…

Confiture de marrons ???? j'aurais bien envie de gouter.

Baïlili a dit…

Des fois, c'est un peu triste de retourner sur les lieux de son enfance, je n'aime pas trop...
Très jolie, ta mosaïque !

Fauvette a dit…

Très joli billet tendre et nostalgique...
Moi aussi je suis allée vois ce film, qui m'a bouleversée. Et les acteurs sont si justes.

Joli, joli, le kaléidoscope.
Ah je sens que je vais m'y mettre aussi, un jour !