28.7.06

Boulangerie artisanale

Tôt le matin, entrer dans une boulangerie artisanale, être envahie par les bonnes odeurs qui réveillent mes papilles, celles du pain frais (chaud) et des croissants. Entendre la croûte craquer en refroidissant. Plaisir des yeux, aussi, voir tous les pains spéciaux rangés sur les étagères : le pain au son, au sésame, aux noix , aux figues, aux lardons, au romarin, aux céréales, à l’anis, la paillasse, lou cantel, le pain complet, le pain de seigle, la campaillette, je ne sais lequel choisir, tous me font envie.
J’aime les baguettes ordinaires, moulées, sur plaque, tordues, en formé d’épis, les ficelles qui ont beaucoup de croûte, les pavés bien épais remplis de mie bien souple.
Je ne peux m’empêcher de penser : que vont devenir ces boulangeries artisanales ? Dans toutes les grandes surfaces, on trouve du pain (industriel certes) et depuis quelques temps la machine à pain fait fureur et envahit petit à petit les foyers.
Je ne conteste pas son utilité, mais tout de même…
Suis-je vraiment rétro ?

7 commentaires:

horticolo a dit…

du bon pain.... l erigeron plustot en semi soleil ou ombre... bon vendredi

me socrate a dit…

Du bon pain comme autrefois hum !
Je me souviens de celui de mon enfance. Nous allions le chercher, mes soeurs et moi, après l'école. La boulangère le pesait et pour faire le poids y rajoutait un morceau que nous mangions avec délices en rentrant à la maison.
Merci Tanette pour avoir raviver ce beau souvenir.
Bisous à toi et à M Tanette

Olivier a dit…

magnifique boulangerie ! superbes photos chère Tanette ! vous pouvez m'envoyer la 1ère ? merci et
Excellent week-end !
Bises farineuses,
OLIVIER

platon a dit…

C'est vrai ce que tu dis.pour moi,entrer dans une bonne boulangerie artisanale,c'est toujours nostalgique.
Le progrés ne les supprimera pas.Au contraire,il se crée toujours des petites boulangeries,du moins dans ma ville.
Bon week-end.

horticolo a dit…

bon samedi.... ici il pleut

Fauvette a dit…

Ah non, tu n'es pas rétro ; tu connais les bonnes choses. Moi aussi cela m'inquiète la disparition des petits artisans, avec leur savoir- faire, leur connaissance des produits.
Même les bouchers ne savent pas bien couper la viande parfois...
Dans mon quartier (Paris 13ème, quartier chinois) tous les artisans qui partent à la retraite sont remplacés par des boutiques de babioles, ou des petits restaux insignifiants.
Plus de boucher, les boulanger débitent du pain caoutchouc, le charcutier qui faisait de si bons boudins blancs, est parti lui aussi.
Reste deux grandes surfaces, avec du jambon sous cellophane, et du pain industriel.
Formidable non ?

lolotte a dit…

Non ! tu n'es pas rétro ... moi aussi, quand je passe devant une boulangerie d'où s'échappe l'arôme du pain fraîchement sorti du four ... je craque !!! moi, ce que je préfère, c'est la fougasse, aux olives noires surtout, mais aussi aux anchois ... ma machine à pain ne fonctionne pas tous les jours, j'aime bien acheter une baguette bien craquante, je réserve la machine pour les pains spéciaux (aux céréales, aux olives, ou pour les brioches qui gonflent démesurément !). La tradition, ça a du bon ...