21.9.06

Marianne

Saviez-vous que le village de Puylaurens dans le Tarn est le berceau de la Marianne Républicaine. ? Lisez plutôt :

« Longtemps ignorée par les chercheurs et les historiens, l’origine du nom de Marianne est occitane. Car c’est en effet Guillaume LAVABRE qui, en Octobre 1792, vers le 10 du mois, a pour la première fois baptisé la République « Marianne » dans une chanson qui connut une grande popularité. »

Né à Puylaurens le 1er Mai 1755 Guillaume LAVABRE est mort à Toulouse le 23 mars 1845. Artisan cordonnier d’origine protestante, il était suffisamment lettré pour obtenir un poste d’instituteur sous la République, poste qu’il abandonna très vite en même temps que sa famille, pour devenir une sorte de poète errant tant en français qu’en occitan, s’adonnant aux plaisirs de la plume.

S’il choisit le nom de Marianne pour désigner la République c’est que tout simplement ce prénom est très répandu chez les filles de la campagne, catholiques qui portent ainsi, à la fois le nom de la Vierge et celui de sa mère. Ces filles trouvent le plus souvent à s’employer chez les nobles et les bourgeois de la cité et la Révolution sera l’occasion pour la « Marianne » (la servante) de se libérer de l’exploitation des nantis.

Voici la traduction de la chanson : La guérison de Marianne

Marianne trop attaquée d’une grosse maladie, était toujours maltraitée et mourait de misère. Le Médecin, sans la guérir, jour et nuit la faisait souffrir : le nouveau Pouvoir exécutif vient de lui faire prendre un vomitif pour lui dégager le poumon : Marianne se trouve mieux.

Un grain de liste civile est un remède fatal qui dans le corps tient la bile, augmente toujours le mal ; et les remèdes de Louis ne sont pas bons : on ne guérit jamais. Mais une once d’Egalité et deux drachmes de Liberté lui ont dégagé le poumon : Marianne se trouve mieux.

La saignée favorable qui eut lieu le dix août à Marianne, si aimable, a fait retrouver le goût : le mal maudit est vite parti quand on peut retrouver l’appétit : un peu d’huile de Servan, un peu de sirop de Roland, lui ont bien dégagé le poumon : Marianne se trouve mieux.

Dillon, Kellermann, Custine ont commencé de chasser la trop méchante vermine qui a failli l’étouffer ; et l’intérieur des intestins sera bientôt débarrassé de vers si malins ; l’élixir de Dumouriez, frotté à la plante des pieds, lui a bien dégagé le poumon : Marianne se trouve mieux.
Il faut une pris e de Nice, deux pincées d’Emigrants, pour dissiper la malice de ce mal qui était si grand et soigneusement, à l’alambic, passer la soumission de Brunswick : le matin, au lever du lit, l’évaporation de Clairfayt lui a bien dégagé le poumon : Marianne se trouve mieux.

Montesquiou, bon patriote, de Marianne Médecin, veut avec de la graisse de marmotte, la guérir entièrement : Anselme, enfin, chasse le venin, au sang bas il fait prendre un autre train ; alors son corps épuré, du mauvais levain dégagé, Marianne, en pleine guérison, de la santé sera la fleur.

La Marianne en photo ci-dessus a été fabriquée à la verrerie ouvrière d'Albi et offerte par le Conseil Général à la municipalité de mon village lorsqu'elle a installé les récup'verres dans la commune.

14 commentaires:

jupiter a dit…

j'étais totalement ignorant de ce fait.
Les paroles des chansons étaient réellement engagées.
Marianne se trouve mal actuelllement, mais les médecin qui sont à son chevet n'ont pas les bons remèdes??
bonne journée
jupiter

bricol-girl a dit…

Oui Marianne va mal mais il y a assez de médecins dans la littérature pour composer une nouvelle chanson.
Bonne journée et merci pour ces précisions.

marie.l a dit…

voilà une journée qui commence bien ! je ne connaissais pas cette anecdote... Elle est belle la Marianne de ton village !
Bonne journée Tanette

ilébomonfilou a dit…

Si les mairies exposent leur Marianne, TF1 a rangé la sienne dans un placard (Evelyne Thomas).
Il est des symboles de notre République dont on est pas toujours fier...

Olivier a dit…

Merci Tanette pour cette leçon d'histoire !
cette Marianne est magnifique ! puis-je vous la demander pour une future note ? merci !
Très belle journée !
Bises de liberté,
OLIVIER

horticolo a dit…

Ballade matinale par chez vous, tres interessant cet article et tres belle cette marianne de verre, bon jeudi HORTICOLO

brigetoun a dit…

elle est belle la marianne transparente - et je découvre que Custine n'était pas du côté que je croyais - ignare !

FD a dit…

Bien belle Marianne chez toi, oui, et jolie leçon d'histoire. On ne connait de Puylaurens que son château, voilà un deuxième atout à ce superbe village !

tanette a dit…

Merci à tous.

FD. Petite confusion : le Puylaurens qui possède un château est je crois dans les Pyrénées-Orientales alors que le Puylaurens de la Marianne est dans le Tarn.

Muse a dit…

Voilà un texte que je vais me mettre au chaud; je ne connaissais pas. Merci et bonne journée Tanette

platon a dit…

Mais où donc vas-tu chercher tout ça? Si ça continue,je vais demander à participer aux cours du soir.
Bonne soirée a tous.

Maky a dit…

Très belle Mariannne.
J'ai bien connu un type qui travaillait à la verrerie d'Albi.
Le récit est intéressant, je ne sais pas s'il est à prendre au premier ou au second degré, ou me fais-je des idées ?
Bonne nuit

Charles a dit…

Bien beau blog !!!
Bonne journée
A+

http://charles02.skynetblogs.be/

Fauvette a dit…

Ah non je ne savais pas ! Je note sur mon carnet de futures visites. Merci Tanette.